35

  • avec marseille objectif DansE
  • danse

14 octobre 2022

grande salle

“L’art nous apporte le murmure enfoui.
Le temps ne dure qu’en inventant. ”

-Gaston Bachelard

Le texte qui suit n’annonce pas le spectacle à venir.
Nous l’avons choisi parce qu’il révèle la pensée à l’œuvre d’une immense artiste qui nous est chère, Deborah Hay 1. Nous l’avons choisi parce qu’il fait résonner superbement 35 ans d’une histoire singulière de la danse à Marseille : celle écrite par marseille objectif DansE.

«Et si le lieu où vous êtes expérimentalement était libre des mouvements qui viennent naturellement du comportement automatique qui découle d’un réservoir d’apprentissage et de goûts acquis nichés comme une station de ski en vogue aux pieds d’une montagne des Rocheuses ? Et s’il y avait une question, établie comme le fil conducteur de La Beauté, une question qui fonctionnait comme le gouvernail d’un petit bateau sortant la nuit sur la mer ? Le gouvernail est dans la main d’un navigateur expérimenté, tout comme la question est dans le corps du danseur. Le gouvernail permet au bateau de garder sa direction comme la question guide le danseur. La main sur la barre du bateau est détendue et prête à réagir, comme l’esprit du danseur. Le marin sort sur la mer sans savoir ce qui va lui arriver, et pourtant il est inséparable de son monde : l’eau, le ciel nocturne, le vent et les courants qui battent sa coque. Dans un esprit semblable, le théâtre est votre monde, et vous effectuez votre navigation en gardant la question présente. C’est la question qui vous guide à travers la nuit de La Beauté. Répondre à la question réduirait l’immensité de sa beauté.» 2

Josette Pisani, juin 2022 

1. Chorégraphe américaine qui a fait partie du mouvement du Judson. Au Théâtre Joliette, en septembre 2015 : lecture bi-lingue de My Body The Buddhist, et rencontre avec Deborah Hay, Laurent Pichaud et Lucie Perineau [ses traducteurs], Mark Tompkins.
2. Extrait de A lecture on the performance of Beauty, spectacle programmé en 2006 à la Friche la belle de mai. Texte intégral sur notre site www.marseille-objectif-danse.org

& Aussi

à lire & à emprunter à la Bibliothèque du Théâtre

Deborah HayMon corps, ce bouddhiste / Presses Du Reel, 2017

Vous aimerez aussi