Huit heures ne font pas un jour

  • Rainer Werner Fassbinder
  • Julie Deliquet
  • Théâtre Gérard Philipe - CDN de Saint-Denis
  • théâtre
  • coproduction

10 > 12 mars 2022

grande salle

« Mais se résigner, se résigner, je trouve que
c’est vraiment ce qu’il y a de plus nul… »

-Huit heures ne font pas un jour, Rainer Wener Fassbinder

Avec sa patte inimitable, Julie Deliquet s’empare une nouvelle fois de dialogues non théâtraux et adapte à la scène la série à succès, Huit heures ne font pas un jour.

En RFA dans les années 70, la moitié des actif·ve·s travaillent à l’usine. Famille typique de la classe ouvrière allemande les Krüger-Epp ne font pas exception. Toujours prêt à lutter pour plus de justice sociale, Jochen, le petit-fils, rencontre Marion, une jeune femme moderne et émancipée qui travaille dans un journal local. C’est le début d’une grande histoire d’amour.

Comment mobiliser les ouvriers à l’usine ? Comment lutter pour les droits des femmes ? Résistante pacifique, la famille Krüger-Epp constitue, avec l’usine d’outillage, le point central de cette dramaturgie inédite imaginée par Julie Deliquet. Regard acéré, dialogues cinglants, le cinéaste et dramaturge allemand Rainer Werner Fassbinder continue d’inspirer les artistes contemporains pour une lutte heureuse et intelligente.

Une œuvre militante et romanesque remplie d’espoir, d’humour et d’énergie positive à savourer avec plaisir.

Huit heures ne font pas un jour interview Julie Deliquet

La presse en parle

“La mise en scène de Julie Deliquet est brillante. C’est le spectacle le plus réjouissant de cette rentrée théâtrale.”

Lire en ligne lien externe Stéphane Capron France Inter

“Les comédiens sont ici d’un engagement, d’une fraîcheur et d’une présence qui vous embarquent et ne vous lâchent plus”

Lire en ligne lien externe Fabienne Darge Le Monde

“C’est un acte, esthétique et politique, porté par une troupe formidable, qui redonne du courage après un si long temps d’arrêt au théâtre. Haut les coeurs !”

Lire en ligne lien externe Fabienne Arvers Les Inrockuptibles

Distribution

texte Rainer Werner Fassbinder (épisodes 1 à 5)
traduction Laurent Muhleisen
mise en scène Julie Deliquet
avec Lina Alsayed, Julie André, Éric Charon, Évelyne Didi, Christian Drillaud, Olivier Faliez, Ambre Febvre, Zakariya Gouram, Brahim Koutari, Agnès Ramy, David Seigneur, Mikaël Treguer, Hélène Viviès
collaboration artistique Pascale Fournier & Richard Sandra
version scénique Julie André, Julie Deliquet & Florence Seyvos
scénographie Julie Deliquet & Zoé Pautet
lumière Vyara Stefanova
son Pierre De Cintaz
régie générale Léo Rossi-Roth
costumes Julie Scobeltzine

Production

production Théâtre Gérard Philipe - centre dramatique national de Saint-Denis • coproduction Théâtre Joliette - scène conventionnée art et création pour les expressions et écritures contemporaines à Marseille, La Comédie - centre dramatique national de Reims, TnBA - Théâtre national de Bordeaux en Aquitaine, La Coursive - scène nationale de la Rochelle• avec le soutien de L’École de la Comédie de Saint-Étienne / DIESE #Auvergne-Rhône-Alpes
Le décor a été réalisé dans les ateliers du Théâtre Gérard Philipe, centre dramatique national de Saint-Denis, sous la direction de François Sallé.

Les œuvres de Rainer Werner Fassbinder sont représentées par L’ARCHE – agence théâtrale. L’intégralité des huit épisodes de l’œuvre Huit heures ne font pas un jour est publiée par L’ARCHE Éditeur, www.arche-editeur.com © L’Arche, 2021.

Julie Deliquet est artiste associée à la Coursive.

& Aussi

avant-plateau

vendredi 11 mars 18h
avant la représentation de Huit heures ne font pas un jour
focus sur l’œuvre théâtrale et cinématographique de Fassbinder
dans le cadre des Rencontres de la Maison du Théâtre d’Aix-Marseille Université

à lire & à emprunter à la Bibliothèque du Théâtre

Rainer Werner FassbinderHuit heures ne font pas un jour / L’Arche, 2021
Rainer Werner FassbinderGouttes d’eau sur pierres brûlantes / L’Arche, 2016