Goodbye Johnny

  • Martin Zimmermann
  • MZ Atelier
  • avec le Centre culturel suisse dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts du Cirque
  • théâtre
  • cirque
  • musique

27 > 29 janvier 2023

grande salle

“Le tragi-comique a pour moi la force d’un pouvoir obsessionnel. C’est radical, incisif, engagé dans une forme de sarcasme et de malice, exact et ambigu autant qu’énigmatique.”

-Martin Zimmermann

Honoré du Grand Prix suisse des arts de la scène - Anneau Hans Reinhart en 2021, Martin Zimmermann déploie un théâtre sans parole, visuel et physique dans lequel le corps et les objets animés dialoguent. Avec humour et poésie, il signe une pièce hommage à tout ce qui se trouve en marge de la société.

Johnny est un être à part. Ce grand squelette emprunté, aux allures de personnage à la Tim Burton, a pourtant connu le succès. Autrefois attraction phare d’un train fantôme, il est aujourd’hui victime de discrimination. Rejeté, ridiculisé, il tente courageusement de s’adapter, encore et encore jusqu’à perdre confiance. À la rue, il amasse alors tous les matériaux jetés, objets étranges et babioles rebues et se lance sous nos yeux dans la construction d’un labyrinthe, symbole de son monde intérieur. Théâtre d’expériences, accompagné par les compositions rock de Han Sue Lee Tischhauser, Goodbye Johnny entremêle les genres et nous trimballe entre différents « espaces temps » et états émotionnels.

Teaser Goodbye Johnny

La presse en parle

“Un spectacle à la fois hybride et joyeux de cirque, danse, théâtre et happening… […] Le metteur en scène sait toujours créer des images et des situations atypiques. Comme chez Buster Keaton ou chez James Thierrée avec ses scénographies détournées et effets optiques minimalistes. Martin Zimmermann arrive à nous surprendre encore à chacune de ses créations.”

Sébastien Bazou Théâtre du Blog

“Avec le musicien Han Sue Lee Tischhauser, il crée une collection stridente de moments merveilleusement drôles pleins de références ironiques à notre propre époque absurde.”

Lire en ligne lien externe Wipkinger Zeitung

C’est le squelette le plus sympathique du monde.

Stefan Busz Züritipp

Distribution

conception, mise en scène, chorégraphie et costume Martin Zimmermann
créé avec et interprété par Han Sue Lee Tischhauser & Martin Zimmermann
création musicale Han Sue Lee Tischhauser
dramaturgie Sabine Geistlich
scénographie Simeon Meier & Martin Zimmermann
conception décor & coordination technique Ingo Groher, Andi Hohl
création lumière Sarah Büchel
costumes confection Susanne Boner
assistance à la chorégraphie Dimitri Jourde & Romain Guion
création son Andy Neresheimer
gestion technique Sarah Büchel
production & diffusion Alain Vuignier

Production

production MZ Atelier • avec le soutien de la Tanzhaus Zürich (Suisse), du Consulat Général de Suisse à Marseille Martin Zimmermann bénéficie d’un contrat coopératif de subvention entre la ville de Zurich affaires culturelles, le service aux affaires culturelles du Canton de Zurich et Pro Helvetia – Fondation suisse pour la culture • le projet est programmé avec le Centre culturel suisse. On Tour et la Fondation suisse pour la culture Pro Helvetia dans le cadre de la Biennale Internationale des Arts du Cirque

& Aussi

À lire & à emprunter à la Bibliothèque du Théâtre

Patrick KermannLa mastication des morts / Lansman Éditeur, 2015
Bertolt BrechtLa Bonne âme du Se-Tchouan / L’Arche, 2004

Vous aimerez aussi